Tour de France Femmes avec Swift

Audrey Cordon-Ragot, championne de France Contre la Montre 2021. Photo : La Gazette-Capture TdF Femmes-Zwift

«Nous cherchons à contribuer à la croissance et au développement du cyclisme féminin»

Christian PRUDHOMME – Directeur du Tour

Le Tour 2021 vient d’arriver à son terme, il  sacre une nouvelle génération de champions et laisse la place à la jeunesse. Les français ont eu des résultats honorables, sans pouvoir accéder à la première place, la seule, comme dans tous les sports, qui compte vraiment.

Puisque marqué par le sceau de la jeunesse, projetons-nous vers l’avenir, en faisant un bon en avant de 12 mois. Nous sommes le 24  juillet 2022, le Tour est parti de la capitale du Danemark, Copenhague et se termine comme il se doit depuis 1975, sur les Champs Elysées. La foule est là pour accueillir ce jeune français, digne descendant de Bernard Hinault… Heu ! Là je suis peut être trop optimiste. Ne soyons pas devin, nous verrons bien.

En, revanche ce qui est sûr, c’est que les spectateurs des Champs seront encore sous le choc et sous le charme de la vainqueur de la 1 ère étape du «Tour de France Femmes avec Swift» qui se terminera sur les Champs, juste avant l’arrivée du grand frère, le Tour de France 2022. blank

Voilà 33 ans qu’il n’y a pas eu de tour féminin. Après Paris Roubaix du 2 octobre 2021, ASO (Amaury Sport Organisation) organisera son premier tour nouvelle formule en réunissant tous les moyens pour qu’il puisse durer. Les courses actuelles, c’est du sport, mais c’est aussi du business et de la communication. Ainsi, «ZWIFT» sera, avec d’autres, le partenaire majeur et France-Télévision assurera la couverture médiatique.

A ce jour, on sait que ce Tour comportera 8 étapes et sera inscrit au calendrier de l’UCI (Union Cycliste Internationale), catégorie «World Tour». Le détail des étapes sera dévoilé le 14 octobre prochain au Palais de Congrès de Paris.

Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France, déclarait récemment : «Nous cherchons à contribuer à la croissance et au développement du cyclisme féminin». Il semble avoir réussi à rassembler les moyens nécessaires pour réussir son pari en mettant en oeuvre un modèle économique conçu pour durer. Bravo !

Bon vent, bonne route à cette nouvelle course qui réunira l’élite féminine internationale et qui pourra s’appuyer sur le savoir faire des organisateurs actuels du Tour. 

Vivement demain, le prochain vainqueur Français du Tour sera peut être une Française.



La réaction d’Audrey Cordon-Ragot à la création de cette course

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.