Dernières nouvelles de la Route Bretonne

Photo © Bruno Perrel / La Route Bretonne 2020

Il s’est dégagée, une réelle volonté d’offrir à la jeune génération de coureurs l’occasion de faire valoir leurs talents lors de cette 41ème édition, l’objectif étant de préserver l’essentiel, c’est à dire son volet sportif.

« La Gazette »
blank
Created by « Cyclos de Saint Avé » © with GIMP

Des organisateurs déterminés face à la COVID 19

Parmi les réponses au sondage de la semaine dernière sur l’évaluation du nouveau site, un cyclo de Saint Avé se demandait où en était l’édition 2021 de «LA ROUTE BRETONNE». Et bien qu’il se rassure les nouvelles sont bonnes.
Du côté des organisateurs et des Cyclos de Saint Avé en particulier, tout se présente bien. L’essentiel a été dit dans la chronique du 13 décembre que chacun peu consulter en cliquant ici.

La commission «Route Bretonne» s’est réunie pas plus tard que jeudi dernier, 14 janvier, en visioconférence pour faire un point. «La Gazette» invitée à cette rencontre virtuelle peut en témoigner, le moral est excellent et tout le monde y croit, malgré le contexte d’incertitude actuel.

Il s’est dégagée, une réelle volonté d’offrir à la jeune génération de coureurs l’occasion de faire valoir leurs talents lors de cette 41ème édition, l’objectif étant de préserver l’essentiel, c’est à dire son volet sportif à travers la course et cela même si elle doit se dérouler sans le chaleureux et nombreux public qui habituellement se masse dernière les ganivelles. Quatre scénarios, dont un très optimiste, ont été envisagés, il ne faut pas se le cacher, l’évolution des données sanitaires d’aujourd’hui laisse peu de chance à celui laissant libre accès au public, à tout le moins sur le circuit de Lesnevé et à l’arrivée. Ce serait aussi rêver que de croire que nous pourrons organiser le traditionnel repas convivial d’après course. Cela sera pour la 42 ème édition en 2022. En revanche la course étant ouverte à l’élite nationale du cyclisme amateur, elle devrait pouvoir, même dans ce contexte sanitaire dégradé, se tenir dans le respect des protocoles définis par la Fédération Française de Cyclisme (FFC). En effet, les sportifs professionnels et les sportifs de haut niveau sont classés par le Ministère des Sports dans les publics prioritaires, ce qui nous laisse espérer la tenue de la course.

Alors oui, on peut dire aujourd’hui qu’il n’y aura pas de banquet d’après course, pas de buvette, pas de réception en Mairie, pas de bises pour la remise des bouquets, peut être pas de public et sans doute pas d’invité d’honneur. Mais il y a de très fortes chances que la course en elle même, se tienne avec les mêmes exigences sportives que les années précédentes. En coordination avec le Véloce Vannetais, la commission a pratiquement bouclé le programme avec la liste des participants, son financement est assuré, sa diffusion est garantie. blankIl faut saluer les entreprises et commerces locaux qui, tout aussi nombreux que les années précédentes ont apporté leurs contributions par le biais des publicités. Les budgets des différents scénarios sont bouclés, les demandes d’autorisation sont faites et tous les bénévoles sont prêts à apporter leur habituel concours. Les coureurs et les dirigeants de clubs peuvent d’ores et déjà  consulter ici,  le Dossier Technique de l’édition 2021.

Il restera à Monsieur le Préfet à donner son feu vert compte tenu des conditions sanitaires. Malgré ces incertitudes la commission reste très optimiste sur la tenue de la 41ème édition, le 28 février prochain.

Si elle doit se tenir sans public, il y a de fortes chances qu’il n’y ai pas non plus d’invité d’honneur. Certains d’entre-nous avaient suggéré aux organisateurs d’inviter la Championne de France sur route 2020, Morbihannaise elle a conquis son titre à Grand-Champs, en août dernier, lieu de départ de la Route Bretonne, il s’agit d’Audrey CORDON-RAGOT. Ce sera peut-être pour la 42 ème édition. Dans cette attente «La Gazette» vous invite à visionner l’interview qu’elle a donnée à «Bistrot Vélo» et la chaîne Eurosport, le 30 novembre dernier. Elle y révèle un vrai tempérament de Bretonne et de gagneuse, elle aurait toute sa place sur «La Route Bretonne».
JY.LP

blank
PHOTO NICOLAS CREACH / LE TELEGRAMME. (56) Tour de Bretagne Féminin à Plouay 06/06/2019

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.