Trombino, Haïti, elles foncent, entraînement polarisé…

Quarante coureurs et autant de motos – Haïti 2014. –    Photo : Velochannel.com

 

Il n’y a pas encore de sorties en groupe, mais il se passe quand même des choses dans le petit monde des cyclos de Saint Avé

…/…

Il n’y aura pas de chronique cette semaine, toutefois « La Gazette » vous invite à consulter quatre news.

Trombinoscope

« La Gazette » a lancé un défi, celui d’afficher dans le trombinoscope les photos de 90 % des adhérents.  Nous sommes encore loin du but, mais merci à Christiane, Edith, Alain, Marc, Hervé, Hubert et Hervé, qui ont d’ores et déjà répondu à l’appel.

Pour ceux qui avaient déjà leur photo sur l’ancien site, vous pouvez la changer et l’actualiser. C’était en 2015 ou 2016, depuis votre visage a gagné en sérénité et beauté. Alors n’hésitez pas, le casque et les lunettes sont autorisés si tant est que l’on vous reconnaisse.

Echanges Bretagne-Haïti

Nous avons reçu une lettre de remerciements d’Alain EVENO, Président de l’Association Echanges Bretagne Haïti, pour la participation des Cyclos et de la commission « Route Bretonne »  à un projet de construction d’une seconde cantine dans l’école du village de Bois de Lance, situé près de Port aux Prince la capitale.

L’occasion pour « La Gazette » de faire quelques recherches sur le cyclisme haïtien. Nous avons découvert et nous retiendrons que le cyclisme a été longtemps le sport le plus populaire dans le pays. Il est aujourd’hui dépassé par le football, mais figure encore en deuxième place.

Le pays est confronté à de telles difficultés qu’il est très difficile d’organiser quoi que ce soit. Il existe une fédération la FHC (Fédération Haïtienne de Cyclisme) affiliée à l’UCI. Le président Kenelt LEVEILLE, déploie une énergie considérable pour fédérer les pratiquants répartis dans une dizaine de clubs. Mais le manque de moyens, rend l’organisation de courses très difficile et quant à la participation aux courses internationales on se heurte à un manque crucial de moyens pour acquérir du matériel, financer les déplacements et l’hébergement. Haïti se trouve au 168 ème rang des 189 pays classés selon l’indice de développement humain.

Cela n’a pas empêché deux équipes, une féminine et une masculine de participe à la « Vuelta Indépendencia » de la République Dominicaine voisine de Haïti. C’est une course en sept étapes qui s’est déroulée au mois de février dernier. Dix équipes internationales, dont une équipe de « Guadeloupe » ont pris le départ.

Des associations humanitaires fournissent des vélos. C’est notamment le cas de « Cyclo Nord-Sud » un organisme de bienfaisance canadien, basé  à Montréal, au Québec

La nuit, elles foncent à vélo dans Paris !

Même s’il y a des pratiquants, il n’y a toujours pas d’équipe exclusivement féminine chez les Cyclos de Saint Avé, et outre l’accueil au sein de nos groupes, ce site a une page qui leurs est consacrée.

Dans cette page vous pourrez y visionner un reportage original sur des parisiennes qui pratiquent le vélo, « sans les hommes »,  la nuit, à Paris. Cela pourrait donner quelques idées à des bretonnes qui pourraient par exemple, foncer à vélo, sans les hommes, le samedi matin dans la région, pendant que ces messieurs feraient les gros ménages, les devoirs avec les enfants et prépareraient le repas pour midi. 

Entraînement polarisé, c’est quoi ?

C’est un nouveau concept l’entraînement polarisé que vient de découvrir « La Gazette ». L’approche semble intéressante, notamment durant cette période post-confinement où notre condition du moment nous oblige à rouler seul… ou presque !

A bientôt !

Laissez un commentaire