On peut faire du vélo tous les jours !

On peut rouler !

La réglementation relative au confinement nous autorise à faire du vélo tous les jours si on le souhaite et ainsi préserver l’essentiel de la condition physique acquise lors des sorties avec les cyclos de Saint Avé.

« La Gazette« 

Positivons !

Il est peut être difficile d’avoir bon moral par ces temps-ci. Pourtant quelque part on pourrait dire que ce second confinement tombe assez bien. On est juste en fin de saison, à une période où habituellement  on remise le vélo pour quelques semaines, histoire de bien récupérer, penser à autre chose et faire une coupure tant physique que mentale.

Comme il est difficile de savoir ce que seront les contraintes de déplacement dans les mois à venir, plutôt que de faire une grosse coupure,  il est peut être prudent de préserver au mieux sa condition physique afin de pouvoir remettre le turbo dès que cela sera possible.

Ceux qui en ont, pourront ressortir leur home-trainer, c’est, il est vrai un pis-aller, mais il permet des exercices à dominante cardio-vasculaires intéressants. Les mieux équipés, notamment ceux qui disposent d’un système de résistance magnétique et d’un cardiofréquencemètre, pourront appliquer le programme élaboré par les coachs de WTS, proposé par «La Gazette» du 26 avril dernier. Ce programme s’étale sur 11 séances, il a l’avantage d’être varié, progressif et en même temps exigeant. L’attention étant retenue par de nombreuses et très précises plages de travail, il évite de se laisser gagner par l’ennui et ainsi de faire passer le temps plus vite. En revanche son application nécessite de bien connaitre les 7 plages d’intensités spécifiques à chacun, notamment en fonction de son âge.

La deuxième possibilité n’est pas à négliger non plus et peut d’ailleurs se combiner avec des séances de home-trainers. Il s’agit des sorties pour exercer une activité physique individuelle, limitées, certes à une heure par jour  et dans un rayon de 1 kilomètre de son domicile. C’est aussi un pis-aller, mais il permet de prendre de grandes bouffées d’air frais, de faire par exemple du fractionné, des sprints ou du travail en résistance. Les anciens coureurs se souviendront des «tourniquets» de leur jeunesse. La difficulté sera de trouver un circuit à un kilomètre maximum de son domicile. Pour vous y aider, «La Gazette» vous propose une application très facile à utiliser. Bien sûr, il ne faudra pas oublier l’attestation et respecter les consignes : 

  • Attestation correctement remplie avec la date et l’heure de départ
  • Être seul ou avec les autres membres de son foyer
  • Maintenir les distances avec les personnes extérieures
  • Réaliser une sortie dans la limite d’une heure quotidienne
  • Être dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de son domicile

Ce confinement peut être aussi l’occasion de faire un peu de gymnastique, étirements, assouplissements, gainage, musculation… Ces exercices ne pourront que nous faire du bien. Ils pourront s’alterner avec les sorties combinées «home-trainer/tourniquet». De quoi commencer à bien remplir l’agenda de la semaine.

blank

Mais ce n’est pas tout, la règlementation nous offre un autre espace de liberté, c’est celui des déplacements pour diverses raisons. Ainsi ceux qui travaillent, auront l’occasion de découvrir le «vélotaf». Aller tous les jours au boulot à vélo est très agréable. De multiples études ont démontré que cette pratique en plein développement procure de nombreux bienfaits. La relation avec les usagers de la route n’est plus la même. On se salut et on échange entre cyclistes à un feu rouge par exemple. On arrive dans de bonnes dispositions au boulot, où l’on est plus productif et en plus on est plus performant le dimanche matin.

Pour les retraités, c’est aussi possible. Ce ne sera pas pour aller au boulot, mais pour toutes autres raisons. Faire des achats dans les magasins autorisés (alimentaire, magasins de bricolage, vélocistes…), les visites de personnes fragiles, les RDV de santé, les missions d’intérêt général…

Bref, tout cela se fait un peu au compte goutte, mais on voit que la réglementation nous autorise à faire du vélo tous les jours si on le veut et en conséquence préserver l’essentiel de notre condition physique acquise lors des sorties avec les Cyclos de Saint Avé.

JY.LP

En photo : Le tout nouveau fixie/vélotaf de Yann SAVARY, cyclo de saint Avé. (Gr N° 3)


1 Response
  1. jehanno jo

    Bonjour amis sportifs ! En ce qui me concerne, j’ai un circuit de 1 km autour de chez moi à st Avé avec 3 bonnes grimpettes. 5 tours, 1 heure, si ça intéresse quelqu’un : 06 49 19 85 38 Jo JEHANNO
    Bon confinement à tous et prenez bien soin de vous !!!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.