Jeux de Tokyo : 2 ème partie !

Julien HERVIO (Pilote) et Arnaud GRANDJEAN – Photo :©J. Hervio

Nul doute que ces athlètes de haut niveau et compétiteurs, nous feront vite oublier leurs handicaps et sauront nous emporter dans leurs défis et leurs exploits.

« Le Gazette »

A chacun selon ses moyens

Depuis 1960, à l’image des jeux olympiques sont organisés des jeux paralympiques, ouverts aux athlètes porteurs de handicaps. L’organisation de ces jeux est confiée aux Comité Paralympique International (IPC), c’est l’équivalent institutionnel du Comité International Olympique (CIO).

Cette année à Tokyo, ces jeux se dérouleront du 24 août au 5 septembre. 4 400 athlètes vont vivre le sport et l’olympisme à travers 22 disciplines et 540 épreuves donnant lieu l’attribution de médailles. Parmi ces disciplines il y aura du cyclisme bien sûr. Dix coureurs Français ont été sélectionnés, dont une Bretonne originaire de Brest.

Katel ALENÇON, 34 ans courra en catégorie C4, (*)  sur la course en ligne, le contre la montre et peut être sur piste, en poursuite. Katel est vice-championne du monde du contre la montre en juin 2021 et 3éme de la course en ligne. C’est dire ses chances de médailles.

Nul doute que cette seconde partie des Jeux de Tokyo 2020 sauront à travers le petit écran capter notre attention et provoqueront autant d’émotions  que celles que nous avons vécues durant la première partie des jeux. Ces athlètes de haut niveau et compétiteurs, nous feront vite oublier leurs handicaps et sauront nous emporter dans leurs défis et leurs exploits. Ils font tout autant preuve de courage, de détermination et de performance que tout autre sportif de haut niveau.

A chacun selon ses moyens, à l’image de ceux qui, polyhandicapés sont dépendants de «Pilotes» pour pratiquer leurs sports. blankIl en est ainsi des courses en tandem pour les non-voyants ou malvoyants. Les cyclos de Saint Avé ont eu l’occasion à plusieurs reprises d’accueillir un de ces pilotes, Julien HERVIO, le fils de Patrick, il a pratiqué le tandem en compétition handisport sous les couleurs de la COFIDIS avec le Picard, Arnaud GRANDJEAN. Ils se sont ainsi constitué un beau palmarès dans les années 2007-2010, dont un titre de Champion de France de vitesse.

De façon plus modeste, notre Président Patrick CHEVILLARD me racontait il y a peu la joie et les émotions qu’il a pu partager avec son petit-fils sur un vélo-fauteuil-roulant. Peu importe la performance, le but est de faire vivre les émotions que procure une balade à vélo dans la nature. Avoir le nez au vent sans rien devant soi, voir défiler les paysages, sentir les odeurs de la nature, se laisser griser par la vitesse, même si elle est très faible et pouvoir vivre ensemble en partageant cela , c’est formidable !

Patrick a utilisé un de ses vélos, équipé d’un guidon HCP. Ce système permet de faire avancer un fauteuil-roulant un peu comme un triporteur. Voir le reportage de FR3 Normandie.

Pleine réussite à cette seconde partie des Jeux Olympiques 2020 à TOKYO.

(*) – Tout savoir sur les catégories (Voir la page 16)

JY.LP


Les dernières directives sanitaires publiées par la dération Française Vélo. (FFV ) – 21 juillet 2021


Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.