Ils feront vivre le nouveau site

« Les Cyclos Numériques » s’initient à la gestion du site internet. – Photo : JY.LP

Faire vivre et développer le nouveau site

Le nouveau site des cyclos de Saint-Avé a été élaboré par une équipe de 9 cyclos, « Les Cyclos Numériques », regroupée autour du webmaster Youenn GOVIC, auto-entrepreneur. Qu’ils en soient ici remerciés.
Une partie d’entre-eux était en formation, samedi 7 mars salle Jean Le Gac. Vous pouvez les apercevoir sur la photo.
Les fonctionnalités que nous avions imaginées sont à ce jour opérationnelles. Il s’agit maintenant de les faire vivre et de les développer en veillant à ce qu’elles répondent au mieux à vos besoins et attentes.
« Les Cyclos Numériques » procèdent actuellement à la répartition des tâches entre eux.
André GUERIN et Jean-Yves LE PERSON ont un statut d’administrateur qui les autorise à intervenir en soutien sur presque toutes les fonctionnalités, hormis celles dévolues au webmaster.
André GUERIN assure depuis le 1er février la publication des parcours toujours élaborés par Bertrand MERLET.
Patrick CHARLES, en tant que secrétaire et Jean-Yves LEDUC son adjoint, sont chargés de la gestion des adhérents, dans une application en ligne dont ils ont conservés le nom : « La Galette ».
Patrick THAUMOUX supervise la page « La Route Bretonne » et tout ce qui tourne autour de la gestion des publicitaires, partenaires de cet événement.
Jean EVEN, chargé des tenues hérite de la gestion de « La Boutique » en ligne du club. La Boutique permet également de gérer en ligne les inscriptions et les réservations pour les événements, par exemple le repas de l’Assemblée Générale, ou encore les séjours sportifs.
Patrick CHEVILLARD est pressenti pour gérer la photothèque et les portfolios. Il pourra être aidé par Yann SAVARY, dès qu’il aura retrouvé un peu de disponibilité. Christian LE TEXIER, à la recherche de tout dysfonctionnement joue l’important rôle de « Testeur ».
« La Gazette » continuera à s’écrire avec toutes les plumes qui voudront bien s’exprimer, faire un reportage, donner un point de vue, rapporter une expérience, parler technique, santé, entraînement… La liste est sans limite, tant qu’on y évoquera le vélo sous toutes ses formes et dans tous ses états.
Le nouveau site offre la possibilité à chacun d’entre-vous de faire des commentaires. Les commentaires sont soumis avant publication à un modérateur. N’hésitez pas à en faire, c’est un moyen d’expression pour vous et d’évaluation de l’intérêt des publications pour « Les Cyclos Numériques ».
Dans de prochaines chroniques nous parlerons, de la fréquentation, du trombinoscope, de l’espace partagé, et autres portfolios.

A bientôt sur le site ! 

3 Réponses
  1. GUERIN

    Jean-Yves assure depuis des années une ENORME action au pilotage de notre site internet. Il a encore été GIGANTESQUE pour mettre au point ce site en coordinateur pugnace qui ne se satisfait que d’un résultat de qualité. Youenn vers qui il a été en contact continu peut temoigner de son niveau d’excellence. Dans son sillage les cyclos numériques ont suivi un stage d’hiver numérique (la météo s’y prêtait). Nous voilà maintenant en équipe, avec notre leader Jean-Yves pour se répartir la charge de l’animation.
    Performant, Convivial, Organisé collent aussi très bien à qualifier notre Jean-Yves numérique. Merci à toi leader.

    1. Jean-Yves LE PERSON

      Il m’appartient d’assurer le rôle de modérateur dans ce blogue. Certains qualificatifs sont exagérés et mériteraient une réelle modération.
      Cependant ne pouvant être juge et partie, je ne répondrais qu’une chose, c’est de dire ma satisfaction d’avoir pu constituer une équipe pour animer ce site et par lui de pouvoir contribuer à renforcer l’esprit club, la convivialité, l’échange, ainsi que le partage des émotions et bienfaits que procure le vélo.

  2. Gouédard

    Vraiment trop fort Jean Yves. En plus de son excellente plume, nous rajouterons sa modestie accompagnée d’une pointe d’humour. Félicitations à toute l’équipe pour la rénovation du site. Le précédent que nous consultions encore le mois passé me paraît déjà lointain et désuet.

Laissez un commentaire