Encore un peu de patience !

le respect de la distanciation physique spécifique aux activités sportives sera impératif entre les pratiquants (10m pour une activité physique comme la course, 5m pour une activité à intensité modérée) ». 

Communiqué de la Ministre des Sports du 28 mai 2020.

Nous sommes ce dimanche au 82 ème jours de confinement total ou partiel, confinement  qui nous empêche de partager avec d’autres notre pratique sportive favorite.

Les dirigeants des Cyclos de Saint Avé espéraient  que le Premier Ministre, dans son allocution du jeudi 28 mai, nous annoncerait la bonne nouvelle. Nous y avons un moment cru, dans la mesure où les rassemblements en public sont de nouveau autorisés même s’ils se limitent à dix personnes.

Sur ces bases, le Conseil d’Administration s’est, une seconde fois, réuni en visioconférence vendredi 29 mai pour, imaginer et décider d’une organisation de sortie de confinement.

Plusieurs dispositions ont été prises.  Nous avions imaginé dans un premier temps pouvoir sortir par groupes de dix, tout en respectant les mesures sanitaires de protection. Cependant une lecture attentive du communiqué de presse de la Ministre des Sports, diffusé dans la foulée de la déclaration du Premier Ministre, nous a amené à réviser notre point de vue et à suspendre la mise en oeuvre de  l’organisation que nous venions de définir.

En effet, le communiqué précisait que les pratiques sportives devaient respecter strictement les consignes sanitaires en vigueur et que : « Dans les équipements sportifs couverts comme ceux de plein air, lorsque la pratique sportive est organisée (club, association éducateur), le respect de la distanciation physique spécifique aux activités sportives sera impératif entre les pratiquants (10m pour une activité physique comme la course, 5m pour une activité à intensité modérée) ». 

Alors, sauf à se mettre hors de la légalité, nous avons considéré que ne pas pouvoir rouler, roue dans roue et s’aligner à dix voire même cinq mètres de celui qui est devant, selon l’intensité de l’effort manquait de réalisme et n’avait pas de sens et que dans ces conditions il valait mieux patienter un peu et rouler seul pour encore quelque temps.

Chacun appréciera le bien fondé ou non de ces mesures concernant notre sport, mais comme dirigeants de club, nous ne pouvions que respecter celles-ci. Ceci étant, nous avons aussi décidé, de faire part aux autorités de notre souhait de voir s’assouplir ces règles de protection ou de mieux les adapter à nos pratiques.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé(e) de toute évolution en la matière.

Le Bureau des Cyclos de Saint Avé

Laissez un commentaire