Déconfinement possible… avec plus de souplesse

Laissez-vous tenter !

Objectivement, les conditions sanitaires s’améliorent et on peut raisonnablement se demander si quelques assouplissements des règles ne nous permettraient pas de rouler en groupe. S’il doit rester, il faudra bien le dompter ce virus !

JY.LP

Nous sommes tous impatients de pouvoir à nouveau rouler en groupe. Les autorités sportives ne nous y autorisent pas encore, malgré le décret du 1er Ministre, prescrivant des mesures générales plus souples que celles de sa Ministre des Sports. Aussi, nous ne désespérons pas d’y parvenir avant le 21 juin, grâce à quelques assouplissements dans l’application des règles à l’égard de notre pratique sportive. Nous sommes nombreux à nous y employer, dont Michel CALLOT, Président de la FFC et bien d’autres encore. A suivre, « La Gazette » ne manquera de vous en informer en temps voulu.

… et dans les Caraïbes, pourquoi pas !

L’amorce de la deuxième phase de déconfinement, l’arrivée des premières chaleurs, la possibilité de rouler en pleine nature et l’espoir de retrouver une vie normale, nous amènent tout naturellement à penser vacances, liberté, nature, soleil, dépaysement.

A défaut d’avoir pu organiser notre traditionnel séjour sportif, programmé en Vendée cette année, un copain des cyclos de Saint Avé, adhérent depuis quelques mois, Bernard CHEVROT, se fait le relais d’amis cyclos Martiniquais et nous invite à participer au mois de novembre prochain, à un séjour sur l’île des Caraïbes à la « Pointe du Bout », située à une trentaine de kilomètres de Fort de France.

Vous pourrez au cours de ce séjour, participer, si vous le souhaitez à trois cyclosportives : « La Lucéenne », le dimanche 8 novembre, sur 82 kilomètres au départ de Sainte Luce, « La Belle Martinique », le mercredi 11 novembre, avec un premier parcours « La Belle Créole » de 95 kilomètres, au départ du Lamentin et un second, plus doux, « La Belle Doudou » de 71 kilomètres.

Si vous avez récupéré , vous pourrez le dimanche suivant, 15 novembre, prendre le départ de « La Cycl’o Robert » sur 90 kilomètres.

Un beau programme pour décompenser, dans des paysages de rêves et parfois pentus, d’une trop longue et trop stressante saison… indoor.

Pour en savoir plus, notamment sur l’hébergement et sur les conditions financières, cliquez ici.

Un cadre à faire rêver !

Laissez un commentaire